En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > A la une

© Adobe Stock

Energie, techniques de production, IoT, intelligence artificielle… Des veilles pour préparer l’avenir

Afin d’offrir aux industriels des informations utiles pour préparer l’après covid-19, les veilleurs du Cetim poursuivent leur travail avec détermination et décryptent les dernières innovations technologiques tous azimuts.

 

Demain se prépare aujourd’hui. Pour permettre aux mécaniciens de mieux préparer leur sortie de crise, ils intensifient leur action. La semaine dernière, ce sont ainsi 8 notes et dossiers de veilles qui ont été mis en ligne sur la Mécathèque, traitant de sujets clés pour l’avenir : les technologies de l’industrie du futur, la production d’hydrogène, le contrôle en ligne par vision, ou encore l’impression 3D de batteries Lithium-ion.

 

La fabrication additive dope les performances des batteries

Une de ces récentes notes revient en particulier sur les initiatives qui se multiplient dans des laboratoires du monde entier pour mettre au point la production de batteries à électrolyte solide à l’aide de technologies de fabrication additive, avec à la clé des bonds en termes de performance. Aux Etats-Unis, des chercheurs de Carnegie Mellon et de l’Université des Sciences et Technologies du Missouri, ont notamment développé une nouvelle méthode de fabrication additive d’électrodes qui permet de créer une structure de micro-treillis à porosité contrôlée. Leurs électrodes à micro-réseau en treillis solides poreux (Ag) sont fabriquées par impression 3D par jet d'aérosol, ce qui conduit à une amélioration sans précédent des performances de la batterie, comme une augmentation de 400 % de la capacité spécifique, une augmentation de 100 % de la capacité surfacique et une utilisation élevée du volume des électrodes par rapport à une électrode mince en bloc solide Ag. De plus, les électrodes à micro-réseau conservent leur morphologie après 40 cycles électrochimiques, démontrant ainsi leur robustesse mécanique. Ces travaux ouvrent la voie à l’amélioration de la performance d'une large gamme de systèmes de stockage d'énergie électrochimique.

 

Retrouvez tous les détails de ces recherches dans la note de veille - impression 3d de batteries li-ions, sur notre site, rubrique « Mécathèque ».

(25/03/2020)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.