En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Brèves

La fabrication additive : les technologies progressent toujours.

La fabrication additive est en pleine expansion ! La note de veille du Cetim intitulée « La fabrication additive entre fiction et réalité », qui rapporte des éléments présentés lors de la 3 e édition du Forum Additive Manufacturing de Berlin en mars 2019, en atteste avec des exemples marquants ! Parmi eux, la semelle de la nouvelle paire de baskets AlphaEdge 4D d’Adidas, optimisée en étudiant le mode de sollicitation de la chaussure et en jouant sur la forme et la densité de structures lattices. À noter, son design est spécialement adapté pour fabriquer la chaussure avec la technologie Clip (Continous Liquid InterferaceProduction) qui s’inspire de la stéréolithographie. Toujours sur le front du design, Ford et l’Allemand Trinckle 3D ont mis au point la solution Paramate qui automatise les étapes récurrentes de design à l’aide d’algorithmes intégrant des contraintes métiers. Côté production, l’Allemand EOS multiplie par 10 la productivité de ses machines grâce à une nouvelle technologie utilisant jusqu’à un million de diodes laser pour fritter les polymères pixel par pixel. Mais cette note de veille le révèle, un des sujets les plus importants actuellement porte sur la qualification des pièces, en particulier dans l’aéronautique, où le nombre de pièces certifiées ne dépasse pas la dizaine de références. Plusieurs acteurs spécialisés sont concentrés sur ce thème, dans ce secteur, mais aussi dans l’automobile, de l’aérospatial ou encore du ferroviaire.

 

Retrouvez l'intégralité de la note de veille « La fabrication additive entre fiction et réalité » sur notre site, rubrique « Mécathèque ».

(14/06/2019)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim