Sécurité des machines

Ref : G23

Sécurité des machines : l'analyse des risques en phase de conception

Disposer d'une démarche structurée avec la méthode IDAR® pour analyser les risques d'une machine.

Présentation de la formation

Objectifs pédagogiques

  • identifier en phase de conception les risques présentés par la machine conçue ou modifiée ;
  • évaluer si les solutions techniques proposées sont conformes à la réglementation ;
  • formaliser et argumenter les solutions techniques retenues en regard des risques identifiés ;
  • capitaliser pour optimiser le temps nécessaire à la prise en compte des exigences de sécurité et de santé.

Méthodes pédagogiques

Étude de cas fil rouge de la formation.
Présentation émaillée d'exemples issus de l'expérience du formateur.
Échanges entre le formateur et les stagiaires tout au long de la formation pour une mise en perspective des éléments présentés sur des cas concrets industriels présentés par les stagiaires.

Compétences visées

Mettre en place une démarche structurée avec la méthode IDAR pour analyser les risques d'une machine

Moyens d'évaluation

QCM d'évaluation. Attestation de fin de formation.

Profil du formateur

Formateur expérimenté, intervenant dans des missions de conseil et d’assistances techniques en entreprise.

Personnel concerné

Chefs de projet, responsables d'affaires, techniciens et ingénieurs de bureaux d'études ou de service sécurité.

Prérequis

Aucun.

Le programme de la formation

  • Connaître le contexte réglementaire et normatif :
    • l'obligation de réaliser une analyse des risques en phase de conception ;
    • les contraintes du concepteur et des utilisateurs ;
    • les objectifs à atteindre.
  • Avoir une démarche structurée : présentation de la méthode IDAR®.
  • Suivre des étapes prédéfinies s'intégrant dans le processus de conception (selon la méthode IDAR®) :
    • la phase préparatoire : détermination des objectifs de l'analyse, constitution d'un groupe de travail, mise en place d'une gestion documentaire ;
    • la description des scénarios à risques : différentes approches possibles en fonction de la nature du projet de conception ;
    • l’identification de l'activité des opérateurs, l’identification des phénomènes dangereux, la description de la machine et de son fonctionnement ;
    • la cotation des scénarios à risques ;
    • le lien avec le niveau de performance tel que décrit dans la norme NF EN ISO 13849 ;
    • l'évaluation des scénarios à risques ;
    • la formalisation et l'exploitation du travail accompli pour justifier ses choix à son client.
  • Savoir capitaliser pour optimiser le temps nécessaire à la prise en compte de la sécurité :
    • la réexploitation de solutions déjà validées ;
    • le partage des travaux déjà accomplis.

 

Vous pouvez vous procurer l'ouvrage Cetim : « IDAR® une méthode d'analyse des risques dans le cadre de la directive « Machines » 2006/42/CE », édition 2013.