En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Brèves

L’éolien, un appel d’air pour l’aéronautique ?

Alors que quantité d’avions sont cloués au sol par la crise sanitaire, la filière aéronautique voit dans l’expansion de l’éolien en France une réelle opportunité pour dynamiser son activité. Lors du webinaire du Pôle Aerospace Valley du 7 juillet 2020, qui fait l’objet d’un dossier de veille, Vincent Gros, senior expert maintenance chez Airbus, rappelait que le passage de la maintenance aéronautique à l’éolien a du sens par la proximité des deux activités. Les compétences nécessaires en éolien (électronique de puissance, hydraulique, mesure, capteurs, composites...) sont en effet déjà présentes dans l’aéronautique. Les composants utilisés les deux filières sont similaires, de même que le gigantisme des pièces, mais aussi leur organisation logistique et industrielle. Les problématiques aussi sont communes : érosion des ailes et des pales, fatigue, vibrations, usage en milieu hostile, taux de disponibilité... Et pourquoi pas aller encore plus loin en mariant les deux univers ? C’est la proposition des éoliennes d’Ampyx Power, à découvrir dans ce dossier de veille. Ce concept original utilise des avions reliés à une corde, pouvant mesurer jusqu’à 850 mètres de long, pour produire de l’électricité. Basée sur le principe du cerf-volant, cette technologie permet de capter des vents plus fréquents, stables et forts, à des altitudes plus importantes (environ 450 m).

Le dossier de veille « Rapprochement entre l'aéronautique et l'éolien dans la maintenance, juillet 2020 » est disponible en téléchargement sur notre site (accès réservé aux cotisants), rubrique « Mécathèque ».

(24/09/2020)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.