En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Zoom

Best of veille de novembre 2019 : dépasser les limites !

Un système de freinage plus léger, un dispositif de surveillance en temps réel, une nouvelle application de la Blockchain et deux innovations en fabrication sont au programme de ce nouveau recueil de notes de vielle du Cetim 

 

La performance est au programme du Best of veille ! Les innovations sélectionnées dans les notes de veilles publiées par le Cetim au mois de novembre 2019 représentent toutes en effet une avancée importante dans leur domaine. À l’image du système de freinage électro-hydraulique de l’Audi e-tron. En fonction de la situation de conduite, la commande décide elle-même d’utiliser ses moteurs électriques comme alternateur ou d’utiliser les freins à friction, sans que le conducteur ne le remarque. Les freins de roue ne sont impliqués que lorsque le conducteur décélère de plus de 0,3 g en utilisant la pédale de frein. En dessous de cette limite, ce qui couvre plus de 90% des scénarios de freinage, le véhicule est ralenti uniquement par les moteurs électriques, qui rechargent les batteries. Et le gain énergétique s’accompagne d’un gain de poids puisque le système à friction utilisé est environ 30% plus léger qu'un système conventionnel.

Dans la surveillance de stations de pompage, le Sentinel Pro de l’Américain Sensaphone (USA) repousse lui aussi une limite : ce système de surveillance en continu des équipements sur les installations fluidiques interagit avec tous les capteurs d'une installation pour fournir à distance des données en temps réel. Les données sont stockées dans le Cloud. Et consultables à tout moment via une application mobile.

La plateforme Blockchain médicale TorqueMed mise au point par Innosuisse et la Fachhochschule NordWest, en Suisse, ne mise pour sa part pas sur la vitesse, mais sur la fiabilité sur le très long terme. Pour permettre aux fabricants de dispositifs médicaux d'enregistrer les données de qualité de leurs produits pendant 99 ans ou à vie, comme la loi les y oblige, ils proposent d’utiliser la technologie Blockchain sur l’ensemble de la chaîne logistique. Résultat, des informations cryptées auditables rapidement et facilement par les autorités réglementaires sur le long terme. L’étape du prototype viable est atteinte. L’intégration est prévue mi-2020.

 

Deux avancées en fabrication

Ce Best of veille de novembre 2019 a également retenu deux innovations en fabrication. La première, le procédé Co Hard développé par l’Allemand Scansonic, utilise un laser Yb:Yag pour réaliser des durcissements à l’intérieur d’un alésage. Le laser vient frapper la surface de la pièce (sur une zone annulaire) avec un angle de 5° à 15°. L’énergie absorbée étant extrêmement faible, il n’y a pas de déformation. Le dispositif peut traiter des diamètres de 3 à 10 mm sur une profondeur de 5 à 40 mm.

La seconde, mise au point par Blue Photon (États-Unis), apporte une solution élégante aux problèmes de bridages de pièces complexes, notamment celles issues de fabrication additive, sur machines. Cette technologie originale utilise une lumière bleue pour durcir une résine afin d’immobiliser la pièce. Le démontage est assuré grâce à de la vapeur.

 

Retrouvez l’intégralité du Best of veille de novembre 2019 sur notre site, rubrique « Mécathèque ». Pour y accéder, il vous suffit de devenir membre gratuitement.

(12/12/2019)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.