En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Zoom

Airbus Programme

Best-of veille de l’été 2019 : l’aéronautique construit son futur

Une voilure de moyen-courrier en carbone, un avion hybride et des revêtements anti-adhérents de nouvelle génération… le Best-of de notes de veille publiées en juillet et août par le Cetim fait la part belle aux innovations dans le monde aéronautique. Entre autres…

 

Dans un contexte de marché en plein boum, le monde de l’aéronautique ne cesse de rechercher de nouvelles voies pour gagner en performances et en efficacité. Exemple avec le programme « Wing of Tomorrow, » (aile de demain), porté par Airbus, retenu dans le Best-of veilles de l’été du Cetim. Ce projet vise à créer de nouveaux systèmes et de nouvelles structures révolutionnaires pour les ailes en carbone. Et il est en phase de décollage puisque l’avionneur européen a commencé l’assemblage d’une structure d’aile de mono-couloir en fibre de carbone, qui pourrait équiper les appareils des futurs remplaçants de la famille A320. 

Le belge Materianova, lui aussi, vise à améliorer les voilures des avions de demain, avec un revêtement anti-adhérent par sol-gel.  Il est testé comme revêtement anti-fouling pour une application dans des condenseurs d’échangeurs thermiques (projet H2020 – Matching) mais, aussi, comme solution anti-contamination pour applications aéronautiques (projet Cleansky – Chopin), notamment pour limiter la contamination des bords d’attaque d’ailes par les résidus d’insectes.

Pour Faradair Aeronautics, le futur de l’aéronautique passe aussi par l’hybridation. La start-up britannique a en effet développé un avion hybride triplan baptisé Faradair BEHA-M1H, dont le premier vol est prévu pour 2022. Il est doté d’un moteur à double-hélice contrarotative d’une puissance de 1600 ch lui permettant de décoller et d’atterrir sur une piste de 300 mètres seul. La phase de décollage est assurée en mode électrique, tandis que la phase de croisière utilise du biofuel. En vol, les batteries sont rechargées par le moteur et des panneaux solaires disposés sur l’aile supérieure.

 

Fabrication additive et bracelet robotisé

Ce Best-of veilles de l’été revient également sur deux thématiques chères aux accros des technologies de l’industrie du futur : la fabrication additive, avec un nouveau système de dépoudrage de pièces réalisées en fusion sur lit de poudre mis au point par l’Allemand Solukon, et la robotique, avec un bracelet développé pour des applications dans la santé. Grâce à un système de contrôle actif intégré, il réduit les tremblements de la main de celui qui le porte de près de 94%. Une innovation qui permettrait aux patients atteints de la maladie e Parkinson de pouvoir manger et boire dans aucune difficulté.

 

Retrouvez l’intégralité du Best-of veille de l’été 2019 sur notre site, rubrique « Mécathèque ». Pour y accéder, il vous suffit de devenir membre gratuitement.

(19/09/2019)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim