En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Zoom

« Best of » veille de mai 2014 : les pépites du mois !

Un robot qui serpente dans les ailes d’avion, un autre qui pose des rivets, un troisième qui travaille par grands fonds, des pièces de turbine en aluminure de titane réalisées en fabrication additive, des mesures sans contact et un simulateur de foie : en ce mois de mai 2014, la pêche à l’innovation des veilleurs du Cetim nous ramène quelques petites perles. Des pépites pour les entrepreneurs !

 

De la diversité, de l’étonnement, des avancées remarquables : nul doute, c’est un joli mois de mai pour l’innovation. Et les pépites dénichées par les veilleurs du Cetim ont de quoi surprendre. Tel est le cas notamment de ce robot long et souple, conçu par l’IWU, capable d’aller visser des composants à l’intérieur des structures, permettant ainsi, par exemple, l’automatisation du montage des ailes d’avion. L’extrémité est dotée d’un outil de montage ou le cas échéant d’une caméra pour des travaux d’inspection. Toujours dans l’aéronautique, c’est un autre robot dit « humanoïde » qui réalise les opérations de rivetage des pièces en collaboration directe avec un ouvrier. Airbus souhaite en intégrer plusieurs sur ses chaînes de montage. Boeing n’est pas en reste.

Robot toujours, mais au fond de la mer cette fois. Objectif : surveiller l’intégrité des infrastructures dans les grands fonds. Programmable à bord d’une plateforme, le Swimmer (Subsea Works Inspection and Maintenance with Minimum Environment ROV) peut gérer de manière autonome sa descente jusqu'à l'une des stations aménagées sur le fond marin puis, une fois amarré, libérer son ROV (Remote Operation Vehicle).

En fabrication additive, c’est la société italienne Protocast spécialisée dans le matériel médical qui crée la surprise. Une fois rachetée par Avio, elle aborde le secteur aéronautique en fabriquant désormais des pièces à partir d’une poudre métallique d'aluminure de titane (TiAl). Résultat : un gain de masse de 50% sur le produit fini.

Keyence a mis au point un système de mesure sans contact utilisable par n’importe quel opérateur. L’appareil mesure 99 cotes avec une précision de 0,5 micron.

Enfin, des chercheurs ont mis au point un modèle de foie permettant de tester l’hépatotoxicité d’un futur médicament sans recourir à la recherche animale. L’HépaToxChip développé par A-Star (Singapour) utilise la technologie micro-fluidique et la culture cellulaire.

 

Retrouvez le détail de ces innovations en accès libre dans la Mécathèque du Cetim. Pour y accéder devenez membre de notre site. C'est gratuit !

(04/06/2014)

Voir tous les articles

Mecatheque
Déployer Trouvez toutes nos études
en un seul clic !
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Cetim - Ressources humaines - Jeunes ingénieurs mécaniciens, consultez nos offres d'emploi