FR|EN

Poma

Des mesures in situ pour valider ses produits

Transports urbains
Le spécialiste mondial du transport par câble fait régulièrement appel au Cetim pour des campagnes de mesure sur site de ses installations, comme à Toulouse, sur l’une de ses dernières réalisations.

Poma est bien connu pour ses produits historiques : les remontées mécaniques en station de ski. Depuis plusieurs années, l’entreprise iséroise est également présente dans le transport touristique, notamment en Chine, et pour les déplacements urbains. Parmi ses dernières réalisations, Teleo, à Toulouse, un téléphérique tricâble interconnecté au réseau de transport de la métropole est entré en exploitation en juin 2022. Il est destiné à transporter plus de 8 000 passagers chaque jour dans l’arc sud toulousain. Parcourant une distance de trois kilomètres, il est le plus long téléphérique urbain de France. Pour ce nouveau téléphérique urbain, l’entreprise a également choisi de s’appuyer sur le Centre dans le cadre de la justification à la fatigue des véhicules.   

 

Un process bien rodé 

De longue date, « nous faisons appel au Cetim pour de la mesure physique sur site, des enregistrements de données qui nous permettent de valider des durées de vie sur nos produits. En fonction de la typologie des produits nous avons des séquences de validation qui sont différentes», déclare Philippe Martin, responsable du pôle d’études expertise produits chez Poma. Les essais sur les différents composants d’un téléphérique se déroulent selon un processus bien défini et normé. « Concrètement on passe d’abord par une note de calcul de façon à identifier les points qui travaillent le plus sur la structure. Ensuite on discute avec l’organisme notifié et le laboratoire, en l’occurrence le Cetim, de façon à pouvoir instrumenter le véhicule. Enfin nous nous retrouvons sur site avec le véhicule instrumenté, nous le chargeons, nous enregistrons et nous post-traitons les données de façon à pouvoir établir une note de calcul avec une durée de vie sûre de notre véhicule », détaille Philippe Martin. Outre l’intérêt de parler la même langue, la proximité géographique entre Poma et le centre et le fait que ce dernier est reconnu notamment par le Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (STRMTG), l’organisme de certification Français du secteur, « on a un gain de productivité et de temps à travailler avec des experts du domaine et avec le Cetim nous sommes certains d’avoir du matériel de dernière génération et des personnes formées à l’utilisation de ces matériels et au traitement des données », conclut Philippe Martin.  

  

L'atout Cetim  

Le centre a les compétences et les moyens matériels pour apporter un appui sur les essais normés, les essais à façon, la formation et la surveillance à distance des installations. Il est également reconnu par les organismes de certification européens du secteur comme le STRMTG en France.  

  

A propos de Poma  

Fondée en 1946 et d’abord spécialisée dans les remontées mécaniques, Poma n’a cessé d'innover et d'apporter sa maîtrise du transport par câble de la montagne à la ville, pour proposer des moyens de transports urbains, attractions touristiques ou encore de transport de matériaux dans l'industrie. De la conception à la maintenance, Poma est présent dans 90 pays, transportant 6,5 millions de personnes par heure.  

En 2021, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 332 millions d'euros.

Fermer
Search Delete

En attente de recherche