FR|EN

DPIA Colaert

L’analyse pour garantir la sécurité des trains

Transport ferroviaire
La caractérisation des pièces pour homologation demande de l'expertise et s'organise dans le temps. Et quand une défaillance apparaît, il faut réagir vite. Dans les deux cas, le fabricant de ressorts s’appuie sur le Cetim.

La caractérisation des pièces pour homologation demande de l'expertise et s'organise dans le temps. Et quand une défaillance apparaît, il faut réagir vite. Dans les deux cas, le fabricant de ressorts s’appuie sur le Cetim.  

  

Fabricant français de systèmes de suspension, DPIA Colaert fournit des grands noms du domaine ferroviaire. Installée à Valence dans la Drôme, l'entreprise commercialise de nombreuses références de ressorts à lames et ressorts hélicoïdaux pour les différents trains qui circulent dans le monde. « Nos ressorts sont présents sur des convois de fret et des véhicules de maintenance de voirie, ou encore sur des trains touristiques historiques comme le train jaune dans les Pyrénées ou le Mastrou en Ardèche, explique Matthieu Giovanna responsable QSE chez DPIA Colaert. Pour être présents sur ces marchés, nos produits doivent être homologués par l’exploitant ferroviaire. Nous travaillons ainsi fréquemment avec les experts du Cetim, qui réalisent des analyses métallurgiques et des essais mécaniques sur bon nombre de nos pièces. » Des contrôles réguliers qui permettent aussi de s'assurer de la fiabilité dans le temps des produits des fournisseurs, qu'i ls soient nouveaux ou anciens sur le marché.  

 

Réagir dans l'urgence 

Mais l'entreprise peut aussi être soumise à des aléas comme la détection de fissures sur une lame en service, voire la casse de matériels. « Nous devons dans ces cas être extrêmement réactifs et répondre dans des délais très courts à la demande de notre client, poursuit Matthieu Giovanna. Il en va de notre crédibilité sur nos marchés et c'est la raison pour laquelle nous faisons là aussi appel aux experts du Cetim qui savent gérer l'urgence et apportent par leurs analyses de défaillances des explications techniques et des preuves incontournables des responsabilités. » Après un examen morphologique des dégradations, des analyses métallurgiques et mécaniques sont alors effectuées. Objectifs : comprendre l'origine des avaries et préconiser des solutions quant au traitement des pièces lors de leur fabrication chez les différents fournisseurs, lors de leur maintenance ou de l'exploitation. 

  

L'atout Cetim 

Les experts du Cetim disposent des compétences et des outils pour mener à bien les caractérisations métallographiques nécessaires pour comprendre les défaillances et y apporter des solutions. Ils travaillent de manière régulière à l'homologation des pièces mécaniques et à leur conformité aux normes en vigueur. 

 

A propos de DPIA Colaert  

DPIA est un fabricant français de ressorts à lames, ressorts hélicoïdaux, brides et barres stabilisatrices pour suspensions de poids lourds, remorques, wagons de chemins de fer, machines agricoles et toutes autres applications spécifiques. La société a enregistré un chiffre d'affaires de 10,5 millions d'euros.

Fermer
Search Delete

En attente de recherche