Définition et validation des technologies de finition et texturation de surfaces

Expert en technologies de finition et texturation de surfaces, le Cetim vous accompagne du choix de la technologie en fonction de vos objectifs jusqu'au lancement de production avec réception des équipement de finition. 

Définition et validation des technologies de finition et texturation de surfaces

Vos attentes
  • Identifier une technologie d’ébavurage, polissage, texturation de surfaces de vos pièces mécaniques
  • Améliorer ou stabiliser vos process actuels de finition de surfaces
  • Tester la ou les technologies identifiées sur des pièces réelles
  • Mettre au point un process de finition ou texturation de surface (mono-procédé ou multi-procédé) avant mise en production
  • Sécuriser l’investissement d’un ou plusieurs moyens de finition de surfaces
Nos solutions
  • Diagnostic et analyse de votre besoin : objectif d’état de surface, de brillantage, de rayonnage des arêtes, d’ébavurage, de création d’une texture …
  • Orientation vers le ou les procédés appropriés
  • Tests sur échantillons ou pièces réelles sur nos plateformes d’essais et via notre réseau de partenaires
  • Mise au point des paramètres de la gamme de fabrication
  • Contrôle et validation des rugosités et profils 3D des surfaces obtenues
Vos bénéfices
  • La veille technologique exhaustive des experts CETIM et leur retour d’expérience
  • Une orientation vers les technologies les plus adaptées à votre application indépendamment de toute préférence fournisseur
  • Des capacités d’essai à disposition pour valider votre gamme de finition de surfaces
  • La mise au point de votre gamme de finition de surfaces en temps masqué, sans impacter votre production ni vos équipes
  • Le lancement en production immédiat après réception de votre équipement de finition de surfaces sans phase de mise au point (réalisé en amont au CETIM)
  • Un investissement de nouvel équipement 100% sécurisé

Témoignages clients

Chapuis Armes

Dans le cadre d'une action financée par la région Auvergne-Rhône-Alpes le fabricant d’armes de chasse s’est appuyé sur le Cetim pour tester une nouvelle technologie de finition des pièces.  

   

Détenue depuis 2019 à 51% par Beretta, le fabricant français d'armes de chasse sur mesure et des célèbres révolvers Manurhin Chapuis Armes se tourne aujourd'hui avec force vers les marchés internationaux et notamment les États-Unis et l'Europe, qui devraient à eux seuls assurer un doublement des ventes. Pour répondre à cette nouvelle demande, l'entreprise se réorganise et optimise l'existant pour assurer la production des armes Chapuis et Beretta, qu'elle fabrique dorénavant de concert. L’entreprise est ainsi aujourd'hui à la tête d'une trentaine de machines d'usinage acquises au fil des ans avec l'appui des experts du Cetim et souvent à l'issue d’actions collectives régionales sur des plateformes d’unités pilotes à dispositif partagé (UPDP). « Aujourd'hui, nos techniciens et nos machines sont proportionnés pour le doublement des ventes assuré par le réseau de distribution de Beretta à l'international, mais nous devons d'abord résorber, par la technologie, notre goulet d'étranglement au niveau du polissage des pièces », note David Chapuis, directeur général de Chapuis Armes.   

  

Automatiser le polissage 

Ce travail manuel pénible et répétitif requiert un niveau de technicité proche de l'orfèvrerie. Afin de soulager ses polisseurs et les conduire vers des tâches à plus haute valeur ajoutée, l’entreprise s’est de nouveau tournée vers le Cetim pour étudier les possibilités d’automatisation de ces opérations. 

Plusieurs études sont effectuées et des essais de tribofinition par force centrifuge concluants sont menés sur une des machines du Cetim. Reste alors à optimiser les résultats et à négocier avec le distributeur les aménagements nécessaires au cas particulier de Chapuis Armes sur l’équipement retenu : une machine de tribofinition utilisant notamment des coques de noix, des noyaux d'abricots ou des râbles de maïs pour polir les pièces. « Nous avons été accompagnés par les experts du Cetim tout au long de ce processus d'acquisition qui a abouti à la mise au point d'une machine particulière offrant des capacités de traitement plus importantes et de multiples rotations afin d'arriver à un polissage de nos pièces aussi précis que ce que nous faisons manuellement », explique David Chapuis.  

  

L'Atout Cetim  

Les spécialistes du Centre accompagnent les entreprises dans une approche globale et multidisciplinaire, depuis le diagnostic pour identifier leurs besoins jusqu’à l’industrialisation d’une solution, en passant par les études et les essais nécessaires.  

  

A propos de Chapuis Armes 

Installée à Saint-Bonnet le château, à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Etienne (Loire), Chapuis Armes est l’héritière d'une longue histoire d'armurerie forgée dès le début du 20e siècle. Elle produit des fusils de chasse personnalisés et les célèbres pistolets Manhurin. Depuis 2019, l’entreprise est détenue à 51% par le groupe italien Beretta. En 2019, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 4,4 millions d'euros. 

Composants mécaniques
Process
Transformation des métaux
Nos prestations
Contrôle et mesure Conseil et assistance Ingénierie produits-procédés
Fermer
Search Delete

En attente de recherche