Note de veille - La mobilité lourde, une autoroute pour l'hydrogène ?

Créé le : 02/11/2020

LA MOBILITE LOURDE, UNE AUTOROUTE POUR L’HYDROGENE ?

Le développement des véhicules à hydrogène passera par les camions : c'est le pari de nombreux constructeurs dont Hyundai, qui livre mercredi ses premiers camions H2 en Suisse. Alors que le marché des voitures particulières à hydrogène reste balbutiant, faute d'infrastructures de production et de distribution du gaz, les camions pourraient effectivement ouvrir la route. La pile à combustible, qui offre une forte puissance motrice et un fonctionnement silencieux, est prometteuse pour les poids-lourds : les chauffeurs ont généralement des trajets prévus à l'avance, facilitant l'installation de stations devant leur entrepôt ou sur leur parcours.

De son côté, Toyota va mener des tests sur route ouverte au Japon dès le printemps 2022 avec ses poids-lourds de marque Hino. Ces camions devraient suivre les… bus. Toyota teste en effet depuis quelques années dans l'archipel son bus à hydrogène Sora, très proche de la (petite) série, capable d'emmener 79 personnes.

Cette note présente les dernières avancées dans la dynamique de la filière hydrogène pour les bus et camions. L’hydrogène devient une solution de plus en plus évidente pour le transport routier longue distance. L’alliance entre Daimler et Volvo donne encore plus de poids à cette hypothèse.  Enfin, nous présentons les avancées du jeu des acteurs et les dernières études et projets R&D.

SOMMAIRE

  1. NOUVEAUX ENGINS MOBILES A HYDROGENE SUR ROUTE ET COMPOSANTS
  2. JEU DES ACTEURS DE L’HYDROGENE DANS LES ENGINS MOBILES
  3. ETUDES ET PROJETS R&D CHEZ LES ACTEURS  DE L’HYDROGENE