Note de veille - Technologies robotiques et numériques pour le tri de déchets industriels

Créé le : 24/09/2019

TECHNOLOGIES ROBOTIQUES ET NUMERIQUES POUR LE TRI DE DECHETS INDUSTRIELS

La numérisation est une force motrice pour les activités d'innovation dans de nombreux secteurs des technologies vertes, tels que les énergies renouvelables ou la mobilité durable.  Cependant, encore peu d'entreprises utilisent les approches 4.0 de l'industrie pour la gestion des déchets. Et si l’on regarde ce qui se passe dans les usines industrielles, une minorité adopte une approche de management des déchets basée sur des outils numériques ou robotiques.

En matière de robotique, les robots trieurs ne sont pas pléthore, et sont plutôt destinés à l’industrie du recyclage de déchets en tant que telle. Mais nous voyons émerger des solutions technologiques qui rendront possibles dans un avenir proche un tri plus efficace, même aux stades de production, de certains déchets industriels. Ceux-ci sont définis comme provenant de l’industrie et de l’agriculture. Ils sont composés d’une grande variété de déchets différents : les plastiques, la ferraille, les tissus, les débris rocheux (produits par les mines), les cendres, les huiles usées, les restes de production, etc. Nous considérerons également les déchets issus de la construction et de la démolition.

Cette note vise à faire le point sur les dernières avancées des technologies numériques et robotiques pour le tri de déchets industriels, et à en montrer les potentialités. Après avoir considéré les robots aptes à trier des déchets industriels généraux, nous regarderons les technologies qui permettent la discrimination de différents types de déchets industriels. Enfin, nous évoquerons des techniques spécifiques à certains déchets issus de l’industrie.