Note de veille - Cybersécurité : Quels transferts pour les engins TPMF ?

Créé le : 04/02/2020

Depuis que deux chercheurs et un journaliste du magazine Wired ont démontré, en 2015, comment on pouvait prendre le contrôle à distance d’une Jeep Cherokee, la cybersécurité est devenue une préoccupation majeure dans le secteur des véhicules connectés. En juillet dernier, un rapport du Consumer Watchdog qualifiait le risque cyber liés aux véhicules connectés de « menace pour la sécurité nationale ».

La dépendance croissante de l'automobile à l'égard de la technologie a ouvert la voie aux cyber-menaces, principalement dans l'industrie automobile. Les progrès en matière de capacités automobiles se poursuivent avec les véhicules connectés et sans conducteur. Avec l'essor prévu de la construction automobile, l'incidence et les risques des cyber-menaces sont certainement appelés à augmenter dans les années à venir.

Devant un tel enjeu, les constructeurs automobiles ainsi que d’engins de TP, ne peuvent pas se permettre d’être en retard.

Cette note vise à présenter les tendances actuelles en matière de cybersécurité notamment pour les véhicules connectés et autonomes.