Dossier de veille - Conférence LandTechnik AgEng 2019

Créé le : 07/02/2020

►Dans le domaine des pneumatiques, de nouvelles améliorations ont été apportées notamment avec l’élargissement de ces derniers et l’utilisation croissante de chenilles, que ce soit sur le train avant ou le train arrière des machines. De même, sur les échappements, l’accent a été mis sur la diminution des émissions de particules dans les conditions réelles d’utilisation et non uniquement sur les bancs d’essais.►Les industriels s’attachent en parallèle à développer les transmissions électriques afin de motoriser les équipements. Ainsi, la force de traction induite par ces derniers est réduite et des économies de carburant son alors possible.►Les machinistes cherchent à développer des moissonneuses-batteuses avec des capacités de travail de plus en plus grandes. Cela implique de modifier la conception de certains systèmes comme les secoueurs, la direction ou les freins sans compromis sur le confort de l’opérateur ou la qualité de séparation des grains.►De nouveaux outils de labourage mixant plusieurs outils existant ont été présentés lors de ces conférences. Leur but est de réduire l’usure et améliorer l’émiettement du sol. Par ailleurs, les fabricants d’outils de fertilisation cherchent à améliorer leur précision avec pour objectif de réduire la quantité d’intrants utilisés.►Enfin, certains industriels et universitaires ont proposés des nouveaux concepts en rupture avec les machines existantes du marché. Il s’agit notamment d’une chargeuse sur pneu utilisant des capteurs pour améliorer la sécurité des opérateurs, d’une machine de récolte d’olive qui réduit le besoin d’élagage, d’un processus de séchage du bois sans air chaud et d’un nouveau concept de tracteur autonome.