Calculs et améliorations des incertitudes de mesure de propreté. Partie granulométrie : études théoriques et essais interlaboratoires

Créé le : 19/08/2020

La mesure de propreté consiste à extraire les particules en surface d’une pièce à analyser afin de quantifier ces dites particules. Pour ce faire, la méthode de comptage par analyse d’image est la plus utilisée. Il s’agit d’effectuer une binarisation d’une image pour séparer les pixels en deux catégories : ceux appartenant aux particules et ceux appartenant à la membrane. C’est le logiciel d’analyse qui détecte ensuite les particules, les compte et les dimensionne. Les objets étant microscopiques, des niveaux de propreté sont souvent utilisés pour la quantification, afin de tenir compte de l’hétérogénéité des résultats, inhérente à la dimension de ce qui est mesuré. En règle générale, les résultats ne sont pas considérés comme significativement différents tant qu’ils sont dans le même niveau de propreté. Ainsi, l’étendu de ces niveaux de propreté augmente à mesure que le nombre de particule augmente. Le but de ce document (9Q393) est donc de fournir aux industriels des bonnes pratiques leur permettant d’obtenir des résultats dans le même niveau de propreté, et ce à un niveau près.

Auteur : Cathy MATOS DA SILVA, Cetim