Best-of veille de Janvier 2021 : du nouveau dans les transports

Autres transports
02/16/2021

Un train à hydrogène, une hélice de navire réalisée en fabrication additive et un train autonome à très grande vitesse… ce nouveau recueil de notes de veilles publiées par le Cetim met le monde des transports à l’honneur.

 

L’Espagne a son train à hydrogène ! Le Talgo Vittal-One, premier train de ce type développé par le fabricant espagnol est fonctionnel et entamera ses tests dès 2021. Sa commercialisation est prévue pour 2023.

Le train chinois Fuxing est doté pour sa part d’une motorisation classique mais c'est un train autonome capable d’atteindre une vitesse de… 350 km/h. L’automatisation des systèmes à bord utilise le service de géolocalisation satellitaire BeiDou (BDS), basé sur la technologie 5G. Son système de conduite autonome lui permet de démarrer et circuler automatiquement entre les gares, en ajustant son horaire, et en s’arrêtant avec précision à quai. 2718 capteurs sont chargés de détecter la moindre anomalie.

 

Un navire mu par la fabrication additive

Dans la construction maritime cette fois, Naval Group a équipé un navire de la Marine Nationale d’une hélice produite en fabrication additive métallique. La plus grande hélice jamais produite avec cette technique, est une première étape pour le Français. D’autres pièces devraient être reconçues pour bénéficier des gains de la fabrication.      

 

Des nouveautés pour notre intérieur

Ce nouveau recueil de notes de veilles met également l’accent sur des nouveautés dans le bâtiment du futur, avec le système d’encliquetage Threespine/ Välinge, qui garantit de monter et démonter les meubles sans créer de jeu entre les pièces et de faciliter le recyclage en fin de vie. Récompensé par un InterzumAward, ce dispositif permet de fixer facilement, rapidement et sans outils des panneaux entre eux grâce à une languette de verrouillage insérée dans un usinage spécifique. Cette connexion crée un joint continu qui assure l’équerrage, la stabilité et la solidité du meuble. Cette technologie invisible et réversible est compatible avec tous types de matériaux usinables. 

Enfin, constitué à 92 % de cuivre, le revêtement Metalskin Medical s’applique comme une peinture à température ambiante et permet de revêtir toutes sortes d’objets ou de surfaces d’une peau souple capable d’éradiquer bactéries, microbes, germes et autres virus. Ce traitement biocide détruit 99 % des bactéries en 3 minutes et 99,5 % du SARS-COV2 en 4 heures. 

Ce Best-of veille de janvier 2021, est disponible en téléchargement sur notre site, rubrique « Mécathèque ». Pour y avoir accès, il suffit de créer un compte. C’est gratuit.

Filtres
Mécathèque Formations Prestations Logiciels Actualités Implantations Événements
Fermer

En attente de recherche