En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Mécatronique - Contrôle Mesure

A la une

Propreté particulaire : suivez le guide !

L’édition 2019 du Guide de bonnes pratiques propreté s’enrichie de fiches dédiées aux assemblages.

Dans l’industrie, qualité rime de plus en plus avec propreté, en particulier pour les ensembles assemblés. Pour cette raison, le « Guide de bonnes pratiques propreté » qui vient d’être réédité intègre de nouvelles fiches spécifiques sur les assemblages. Dans quantité de secteurs, les donneurs d’ordres et les équipementiers n’hésitent en effet plus à imposer des seuils en termes de propreté particulaire des pièces. Et pour cause, les particules qui contaminent les pièces lors de l’ensemble du process de production ont une influence non négligeable sur la fiabilité des systèmes dans lesquelles ces pièces vont être incorporées ! Ce guide a pour objectif de proposer quelques bonnes pratiques « process » essentielles en matière de propreté particulaire, à travers des fiches thématiques dont les contenus s’appuient sur différents résultats de R&D générique et sectorielle du Cetim. Des fiches centrées sur trois principes : limiter la génération de particules critiques, éliminer les particules inévitables et protéger les composants et sous-ensembles ainsi fabriqués.

 

Cinq fiches en plus

Cette édition 2019 s’enrichit de quatre fiches dédiées aux assemblages. Une première intitulée « généralité » traite de l’impact de l’opération d’assemblage sur la propreté et balaie les bonnes pratiques à mettre en œuvre. Elle est complétée par trois autres consacrées spécifiquement aux assemblages vissés, au collage et au soudage/brasage. Chacune d’elles décrit brièvement le procédé et s’attarde sur le type de contamination sur la pièce, les facteurs aggravants, les bonnes pratiques à mettre en œuvre et les risques pour les procédés avals.

Le « Guide des bonnes pratiques propreté – édition 2019 » est disponible en téléchargement sur notre site, rubrique « Mécathèque »

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

La mécatronique concerne aussi bien les produits que les biens d’équipements. Elle permet de concevoir, de valider et de fabriquer de manière intégrée, des fonctions dont les performances sont assurées par un assemblage optimal de composants mécaniques, électriques, électroniques, informatiques ou autres.
En contrôle-mesure, les principaux progrès sont enregistrés dans le domaine du pilotage et de l’adaptation en temps réel du système de production pour garantir la qualité du produit. On note également le développement du pilotage à distance de machines de production via internet, rendant ainsi possible leur partage entre plusieurs industriels.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la conception mécatronique, l’automatisation et la surveillance des procédés et des produits, la maîtrise de la mesure, la surveillance et la maintenance des équipements en service.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Mesure dimensionnelle sans contact
  2. Méthodes d'analyse de champs et tomographie
  3. Communication sans fil
  4. Capteurs autonomes et communicants
  5. Adaptronique, Smart Materials
  6. Actionneurs hybrides et intelligents
  7. Fiabilité des systèmes mécatroniques
  8. Contrôle non destructifs multiéléments
  9. Traçabilité
  10. Surveillance et maintenance à distance
  11. Gestion des réseaux de communication
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim