En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Développement Durable

A la une

Henri Morel, nouveau président de la FIM

Les représentants de la Fédération des industries mécaniques (FIM) ont nommé à sa tête le PDG de SFPI Group. Il veut mettre sur les rails une organisation professionnelle mécanicienne du futur capable d’accompagner les entreprises dans leur transformation et leur développement.

 

La Fédération des industries mécaniques (FIM) a un nouveau président : Henri Morel, PDG de SFPI Group. Il succède à Bruno Grandjean, président du directoire de Redex.

Élu pour un mandat de trois ans, le nouveau président souhaite mettre à profit la réflexion stratégique engagée par la FIM et ses 24 syndicats pour définir une organisation professionnelle mécanicienne du futur. Il s’est ainsi donné pour mission de mettre cette nouvelle organisation sur les rails dans les trois ans à venir. « Je veux que notre action collective apporte davantage de valeur ajoutée aux entreprises adhérentes et contribue ainsi au développement de leur activité et à leur renforcement dans le monde », déclare Henri Morel.

 

Une compétence reconnue

Âgé de 62 ans, Henri Morel est diplômé en Sciences politiques, en droit des affaires (Maîtrise) et d’HEC (MBA). Il débute sa carrière en 1983 en tant que président de la société Dupeux (thermique industrielle). Après avoir racheté la société Deny en 1984, il crée un an après Safety for People and Industry (SFPI Group). Ce groupe qui réunit DOM Security (serrures et contrôle d’accès), MAC (fermetures du bâtiment), Neu-JKF (traitement de l’air dans les bâtiments industriels) et MMD/Barriquand (échangeurs thermiques pour le bâtiment et l’industrie), réalise 550 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé et emploie 3 858 collaborateurs.

En complément de ses activités industrielles, Henri Morel a exercé́ les fonctions de vice-président trésorier de la FIM de 2018 à 2019 et de l’Union nationale de l’industrie de la quincaillerie (UNIQ) de 2014 à ce jour. De 2002 à 2005, il a également occupé la fonction de président de l’European Federation of Associations of Lock and Builders Hardware Manufacturers (Arge) qui regroupe 12 Fédérations nationales.

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Le concept de développement durable fait appel à l’ensemble des méthodes et technologies « soucieuses » de l’impact sur l’environnement, tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’un procédé. Malgré les réticences dues aux contraintes, réglementaires notamment, et aux risques de voir fondre les marges de manœuvre commerciale, ce thème représente une opportunité d’innovation.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : le management de l’environnement et des risques industriels pour l’anticipation des besoins de mise en conformité réglementaire, la mise en œuvre de démarches d’éco-conception et de technologies réduisant l’impact environnemental des procédés et des produits.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Technologies de réduction de la consommation énergétique de l'entreprise
  2. Valorisation des déchets
  3. Nettoyage et dégraissage de surfaces
  4. Matériaux et fluides biosourcés
  5. Ecoconception
  6. Interface homme machine
  7. Formage et usinage à lubrification raisonnée
  8. Procédés propres de traitement de surfaces
  9. Mesure de l'énergie
  10. Adaptation de la consommation d'énergie aux réseaux
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim