En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Développement Durable

A la une

Propreté particulaire : suivez le guide !

L’édition 2019 du Guide de bonnes pratiques propreté s’enrichie de fiches dédiées aux assemblages.

Dans l’industrie, qualité rime de plus en plus avec propreté, en particulier pour les ensembles assemblés. Pour cette raison, le « Guide de bonnes pratiques propreté » qui vient d’être réédité intègre de nouvelles fiches spécifiques sur les assemblages. Dans quantité de secteurs, les donneurs d’ordres et les équipementiers n’hésitent en effet plus à imposer des seuils en termes de propreté particulaire des pièces. Et pour cause, les particules qui contaminent les pièces lors de l’ensemble du process de production ont une influence non négligeable sur la fiabilité des systèmes dans lesquelles ces pièces vont être incorporées ! Ce guide a pour objectif de proposer quelques bonnes pratiques « process » essentielles en matière de propreté particulaire, à travers des fiches thématiques dont les contenus s’appuient sur différents résultats de R&D générique et sectorielle du Cetim. Des fiches centrées sur trois principes : limiter la génération de particules critiques, éliminer les particules inévitables et protéger les composants et sous-ensembles ainsi fabriqués.

 

Cinq fiches en plus

Cette édition 2019 s’enrichit de quatre fiches dédiées aux assemblages. Une première intitulée « généralité » traite de l’impact de l’opération d’assemblage sur la propreté et balaie les bonnes pratiques à mettre en œuvre. Elle est complétée par trois autres consacrées spécifiquement aux assemblages vissés, au collage et au soudage/brasage. Chacune d’elles décrit brièvement le procédé et s’attarde sur le type de contamination sur la pièce, les facteurs aggravants, les bonnes pratiques à mettre en œuvre et les risques pour les procédés avals.

Le « Guide des bonnes pratiques propreté – édition 2019 » est disponible en téléchargement sur notre site, rubrique « Mécathèque »

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Le concept de développement durable fait appel à l’ensemble des méthodes et technologies « soucieuses » de l’impact sur l’environnement, tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’un procédé. Malgré les réticences dues aux contraintes, réglementaires notamment, et aux risques de voir fondre les marges de manœuvre commerciale, ce thème représente une opportunité d’innovation.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : le management de l’environnement et des risques industriels pour l’anticipation des besoins de mise en conformité réglementaire, la mise en œuvre de démarches d’éco-conception et de technologies réduisant l’impact environnemental des procédés et des produits.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Technologies de réduction de la consommation énergétique de l'entreprise
  2. Valorisation des déchets
  3. Nettoyage et dégraissage de surfaces
  4. Matériaux et fluides biosourcés
  5. Ecoconception
  6. Interface homme machine
  7. Formage et usinage à lubrification raisonnée
  8. Procédés propres de traitement de surfaces
  9. Mesure de l'énergie
  10. Adaptation de la consommation d'énergie aux réseaux
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim