En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Conception - Simulation - Essais

A la une

Un indice pour mesurer la progression des PME vers l’industrie du futur

L’Alliance Industrie du Futur lance « l’Indice Industrie du Futur I2DF » pour mesurer sur le terrain la progression des PME industrielles vers l’Industrie du Futur.

 

A l’occasion de son assemblée générale, le 26 juin 2019, l’Alliance pour l’industrie du futur (AIF) a annoncé la mise en place de l’indice I2DF© pour mesurer sur le terrain la progression des PME industrielles vers l’Industrie du Futur. Cet indice est construit à partir du Référentiel Industrie du Futur - seule grammaire commune en France se déclinant selon 6 leviers de compétitivité, 29 thématiques et 80 macrobriques technologiques. Après un pré diagnostic auprès des PME industrielles inscrites dans le programme d’accompagnement national, les données anonymisées de cet indice seront consolidées et permettront d’apprécier le rythme de la transformation de l’industrie française selon le plan d’accélération, annoncé en septembre 2018 par le Premier Ministre Edouard Philippe.

 

Un outil national régionalisé, déployé en partenariat avec le Cetim

L’AIF a mobilisé les membres d’un de ses groupes de travail « Déploiement dans les Territoires » et s’est appuyée sur la plateforme « Brick4Future » existante. Les utilisateurs visés sont les chefs d’entreprises, les consultants qui les accompagnent dans un parcours régional « Industrie du Futur » co-financé par l’Etat et les consultants qui souhaitent évaluer leurs connaissances, dans l’objectif d’un référencement comme « Offreurs de Solutions » au sein du répertoire de l’AIF. « Je souhaite que cet outil, proposé par l’AIF, permette aux PMI de mieux découvrir et s’approprier l’ensemble des leviers de compétitivité et les familles (briques) de technologies disponibles pour mener à bien leur modernisation.», souligne Bruno Grandjean, président de l’AIF.

Pour les petites entreprises, miser sur l’industrie du futur a des effets concrets sur la compétitivité et l’emploi ! C’est ce que démontre l’étude de terrain réalisée par le Cetim sur un échantillon de 50 PME ayant bénéficié d’une action d’accompagnement du programme Industrie du Futur. 50% des entreprises interrogées fin 2018 déclarent en effet des impacts positifs sur leur compétitivité en termes de coûts, 25% entrevoient un impact important sur la croissance de leur chiffre d’affaires et sur leur trésorerie. Et surtout, cette étude révèle la création de 8% d’emplois, avec quatre recrutements réalisés en moyenne par entreprise suite à leur accompagnement et 2,5 recrutements prévus sous 2 ans.

Retrouvez plus d’informations sur cette enquête, les actions d’accompagnement des PME vers l’industrie du futur et ses préconisations pour accélérer et changer d’échelle sur notre site, rubrique « Actualité ».

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Modélisation et simulation du produit conduisent à une optimisation virtuelle des solutions avant réalisation physique. La tendance est donc à une conception plus performante, en prenant en compte la prédiction de la durée de vie à la fatigue et en optimisant les coefficients de sécurité dans une approche fiabiliste. L’objectif majeur est d’arriver à des délais de développement beaucoup plus courts. Les progrès marquants sont obtenus dans le domaine de la simulation de phénomènes de plus en plus complexes et multiphysiques.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la conception fiabiliste des produits, la vérification des exigences fonctionnelles et la qualification de la performance, les méthodes d’analyse basées sur le besoin du client, la conception de produits propres et silencieux, la simulation du comportement et du fonctionnement des produits.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Ecoconception
  2. Tolérance aux dommages en service
  3. Spécification géométrique des produits
  4. Qualification virtuelle (virtual testing)
  5. Conception de produits fiables et sûrs
  6. Interface homme machine
  7. Design et réalité virtuelle
  8. Réalité augmentée
  9. Simulation et optimisation numériques
  10. Chaînage numérique
  11. Conception biomimétique
  12. Big Data
  13. Soudage sans métal d'apport
  14. Méthodes innovantes de conception
  15. Applications techniques mobiles
  16. Cybersécurité
  17. Calcul intensif
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim