En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Zoom

Best of veille de mai 2019 : quand les équipements lourds font la chasse aux gaspis

L’hybridation dans les engins de TP et les grues forestières, une technique de recyclage des batteries plus efficaces, une nouvelle méthode de construction des bâtiments pour faire plus vite et moins cher… sont au programme de ce Best-of de notes de veille publiées par le Cetim.

 

On ne parle que des automobiles, mais les engins de TP aussi s‘électrifient. Avec des résultats particulièrement prometteurs ! Exemple avec le système micro hybride BUEE de Kubota, dévoilé à la Bauma 2019 et retenu par le Best of veille du Cetim de mai 2019. Ce système installé avec un générateur à moteur de 48 volts - à la place d'un alternateur - utilise l'énergie électrique seulement lorsque des surcharges intermittentes doivent être traitées. Une fonction d'assistance moteur est ainsi utilisée pour fournir 10 kW de puissance électrique de suralimentation en cas de charges intermittentes "importantes", ce qui permet de sélectionner un moteur de puissance basse, pour réduire la consommation sans réduire le couple. En effet, un moteur micro-hybride 3 cylindres peut atteindre des niveaux de performance similaires à ceux d'un moteur 4 cylindres classique. Le système de Kubota est compatible avec de nombreux moteurs diesel, essence, GPL et gaz naturel du constructeur.

Dans le cadre du projet européen Forwarder 2020, visant à mettre au point une grue forestière de nouvelle génération, les 14 entreprises et universités participantes ont, quant à elles, misé sur une hybridation thermique-hydraulique. La grue est dotée d’un système de freinage régénératif qui récupère l’énergie au niveau des pistons pendant la phase de descente de la grue, la stocke sur une courte durée dans un accumulateur hydraulique, puis la redélivre pendant la phase ascendante du bras. Cette grue a été testée dans des conditions réelles d’utilisation en Allemagne, en Lituanie et en Ecosse. Pendant le processus de chargement et déchargement des troncs, une économie de carburant de 30% a été réalisée.

 

Recycler plus efficacement

Avec cette électrification galopante des équipements lourds et, bien sûr, des parcs automobiles, la question du recyclage des batteries devient une priorité. Avec un leitmotiv : être le plus efficace possible. L’Allemand Dusenfels a, par exemple, développé un procédé de recyclage à froid avec un impact sur l’environnement très réduit. Alors que dans le procédé classique les cellules sont traitées à haute température (environ 500°C) dans un four à pyrolyse qui brûle l’électrolyte pour le neutraliser, les déchiquète mécaniquement sous une atmosphère inerte d’azote, avant une évaporation de l’électrolyte sous quasi-vide et sa récupération par condensation, ce qui permet de l’utiliser dans de nouvelles batteries. Par rapport aux méthodes classiques, ce procédé nécessite 70 % d’énergie en moins et affiche une empreinte carbone réduite de 40 %.

Dans les maisons et les immeubles, on retrouve très peu de batteries. Mais la chasse aux gaspis y est aussi dans tous les esprits. Une solution pour construire à la fois moins cher, plus rapidement et en privilégiant l’environnement : la construction modulaire, qui consiste à préfabriquer des éléments de bâtiments avant de les assembler sur le chantier. Une philosophie qui s’applique aux maisons individuelles comme aux immeubles. Un projet à New York, piloté par le cabinet nArchitects a ainsi proposé un immeuble en construction modulaire de 65 modules, dont les éléments mécaniques, électriques et de plomberie ont été installés en usine et non sur site.

Autre exemple, GA Smart Building a utilisé les mêmes méthodes « industrielles » pour construire les 142 000 m² du site d’Amazon de Brétigny-sur-Orge en seulement treize mois.

Retrouvez l’intégralité du Best-of veille de mai 2019 sur notre site, rubrique « Mécathèque ». Pour y accéder, il vous suffit de devenir membre gratuitement.

(28/06/2019)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim