En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > A la une

Unités pilotes à dispositif partagé en usinage : l’aventure continue

Le Cetim met à disposition des industriels une nouvelle Unité pilote à dispositif partagé en usinage. Cette machine 5 axes simultanés va leur permettre de s’approprier notamment la finition des pièces issues de la fabrication additive, ainsi que l’ébavurage et le polissage sur un centre d’usinage.

 

Et de huit ! Le Cetim vient de lancer sa huitième Unité pilote à dispositif partagé (UPDP) en usinage depuis 2005. Cette nouvelle unité, un centre d’usinage (CU) 5 axes continus, est destinée à opérer la finition des pièces produites en fabrication additive ainsi que l’ébavurage et le polissage directement sur un CU. Huit, c’est aussi le nombre d’industriels déjà prêts à s’engager dans cette aventure en temps partagé.

 

Une solution avec l’UPDP

Une UPDP a pour but de permettre aux PME de réaliser, à moindre frais, un saut technologique majeur. En effet, pour un chef d’entreprise, investir dans une nouvelle technologie est souvent un dossier délicat à traiter. Ainsi de multiples questions émergent : la machine correspondra-t-elle à mes besoins, comment se passera la phase de prise en main de la machine, quel sera à terme le retour sur investissement, mes opérateurs auront-ils la capacité de maîtriser la technologie...

Afin d’aider le dirigeant à répondre aux questions qu’il se pose, le Cetim a mis en place dès 2005 le concept d’Unités pilotes à dispositif partagé (UPDP) qui consiste à mettre en commun un moyen de production entre plusieurs industriels. Une UPDP permet ainsi de partager les moyens et les connaissances pour valider techniquement et financièrement la technologie sur ses produits et marchés, d’expérimenter avant d’investir, d’acquérir des compétences techniques et de préparer les évolutions organisationnelles tout en maîtrisant les coûts. C’est aussi l’opportunité d’optimiser les gammes de fabrication et de développer de nouveaux produits.

Le programme d’UPDP met à disposition un équipement de production basé au Cetim, sous la forme d’un forfait de location en temps partagé. Les entreprises testent ainsi l’intérêt technique et mesurent la rentabilité de la solution. Sur une période moyenne de deux à trois ans, elles valident ainsi la faisabilité d’une nouvelle technologie sur leurs propres produits et s’approprient de nouvelles compétences ainsi que des moyens en limitant les risques financiers.

 

Un nouveau challenge

La nouvelle UPDP a une double vocation technologique. D’abord opérer la finition de surfaces fonctionnelles de pièces produites en fabrication additive. En effet malgré les importants progrès réalisés dans cette technologique, il est souvent nécessaire de reprendre en usinage les surfaces fonctionnelles de la pièce pour atteindre les objectifs d’état de surface et de tolérances dimensionnelles. Cette UPDP vise également à étudier les capacités d’ébavurer et de polir des pièces mécaniques directement sur la machine qui vient de les usiner. Un centre d’usinage 5 axes continus laisse présager des possibilités peu exploitées aujourd’hui.

(26/04/2018)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Cetim - Ressources humaines - Jeunes ingénieurs mécaniciens, consultez nos offres d'emploi