En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > A la une

Optimiser les capteurs des objets connectés

Les capteurs utilisés dans les objets connectés doivent être précis, non énergivores et capables de limiter le volume des données transmises. C’est ce que nous apprend la Note de veille du Cetim intitulée « Objets connectés et technologies de conditionnement du signal ».

La Note de veille du Cetim intitulée « Objets connectés et technologies de conditionnement du signal » en atteste : les objets connectés sont de plus en plus présents en mécanique. Les industriels les fabriquent pour leur propre utilisation, pour un autre industriel ou pour un consommateur final. Machines-outils, pompes, roulements, éoliennes, engins de chantier, machines agricoles… se bardent de capteurs qui fournissent un grand nombre d’informations. Mais si les capteurs, ou réseaux associés, ouvrent le champ à de nouvelles applications, leur exploitation nécessite  de bien maîtriser certains aspects : le traitement du signal, la collecte des données, la consommation d’énergie du capteur, etc.

Cette note synthétise les résultats d’une douzaine d’études scientifiques dans les domaines des matériels du conditionnement du signal minimisant  la consommation en énergie, des méthodes de compression des signaux limitant les volumes de données transmises, et des nouvelles techniques augmentant la précision et la lisibilité d’un signal.

 

Retrouvez l'intégralité de la note de veille de juillet 2017 « Objets connectés et technologies de conditionnement du signal » sur le site du Cetim, rubrique « Mécathèque ».

(14/09/2017)

Voir tous les articles

Mecatheque
Déployer Trouvez toutes nos études
en un seul clic !
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Cetim - Ressources humaines - Jeunes ingénieurs mécaniciens, consultez nos offres d'emploi