En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > A la une

L’Europe mise sur la robotique industrielle de demain

En 2014, la Commission européenne a injecté 700 millions d’euros pour la recherche et l’innovation en robotique. Cette initiative traduit la poursuite de l’effort de l’Union pour renforcer sa position sur ce marché. En effet, depuis 2011, de nombreux projets européens ont vu le jour et commencent à porter leur fruit. C’est ce qu’indique la note de veille de juin 2017 du Cetim intitulée « Projets européens en robotique industrielle » qui présente une vingtaine de projets en cours ou arrivés à leur terme dans quatre domaines : les « procédés robotisés », « l’usine flexible et reconfigurable », les « dispositifs et robots collaboratifs » et   « l’intelligence collaborative ».

 

Vers le « Plug & Produce »

Les « procédés robotisés » constituent une grande part des projets soutenus par l’Europe. Parmi eux, le projet ThermoBot a permis l’automatisation de la détection de défauts de surface des pièces métalliques et composites par thermographie. Un laser et une caméra thermique, pointent successivement les différentes parties de la pièce à contrôler portée par le robot. L’analyse de la diffusion de la température sur les images captées vérifie l’absence de défaut. Au chapitre de « l’usine flexible et reconfigurable », le projet PERFoRM transforme des concepts de systèmes de production existants en systèmes « Plug & Produce ». L’outil de production est rendu flexible grâce, notamment, à l’emploi de robots facilement reconfigurables pour une nouvelle utilisation.

 

La voie collaborative est privilégiée

Parmi les autres pistes à fort potentiel, la collaboration homme-robot focalise l’attention de nombreux porteurs de projets. Les partenaires projet Valeri ont notamment développé un robot se déplaçant dans un grand volume de travail, qu’il partage avec les opérateurs. Afin d’agir en toute sécurité, la machine est pourvue d’un bras à sept axes sensible au contact d’un obstacle. Des applications d’assemblage de pièces aéronautiques de grandes dimensions, à l’aide de cette machine, ont été validées.

Enfin, dans le domaine de « l’intelligence collaborative », le projet Factory-In-A-Day vise à améliorer la compétitivité des PME manufacturières européennes avec l’installation d’une cellule robotisée en une journée. Les partenaires ont utilisé les dernières nouveautés en matière de cobotique, de fabrication additive, d’intelligence artificielle, de capteurs sensitifs, d’interfaces mobiles, etc. Les robots sont capables de collaborer avec les humains en toute sécurité dans un même espace de travail.

 

Dans cette note de veille, chacun des projets présentés est résumé et des liens dirigent vers la fiche complète du projet et une vidéo qui montre les premiers résultats obtenus.

 

Retrouvez l'intégralité de la note de veille de juin 2017 « Projets européens en robotique industrielle», sur le site du Cetim, rubrique « Mécathèque ».

(20/07/2017)

Voir tous les articles

Mecatheque
Déployer Trouvez toutes nos études
en un seul clic !
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Cetim - Ressources humaines - Jeunes ingénieurs mécaniciens, consultez nos offres d'emploi