Dossier de veille - Pièces qui changent (4): véhicules utilisant des carburants d’origine végétale

Créé le : 22/10/2019

Les véhicules à nouvelle énergie (électriques, hybrides, carburants d’origine végétale…) apportent de rapides changements au niveau des composants. Afin d’aider les entreprises mécaniciennes à décoder le nouveau puzzle, ce dossier de veille analyse les pièces qui changent. Sources: Dacia Sandero E85, Renault K4M E85, composants ARM Engineering, Biomotors, Bosch, FlexFuel Company, sources génériques.
- Flex fuel (éthanol): les composants sont renforcés et des composants sont modifiés (circuit d’admission, pompe à carburant, système d'injection) ou spécifiques (réservoir, canister et tuyaux, injecteurs, matériaux compatibles et dimensionnés pour l’augmentation de débit, contrôle moteur, capteurs).
- Biodiesel: de nombreux véhicules diesel sont approuvés pour le B20 (le B100 n'est plus compatible). L’effet solvant concerne les joints et filtres (recommandé: tuyaux et joints en Viton; surveiller les filtres par l’effet ameublissant des sédiments de fond du réservoir. Le biodiesel peut gélifier à une température légèrement supérieure. Connexions électriques câblage résistant à la conductivité et corrosivité accrues.