En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Matériaux - Procédés

A la une

La fabrication additive des aciers décryptée

Un ouvrage de la collection Performances dévoile les résultats des travaux du Cetim pour évaluer les possibilités de plusieurs procédés de fabrication additive métallique avec des aciers. La clé de la démocratisation de cette technologie.

 

La fabrication additive métallique n’est pas condamnée à rester une technologie élitiste. 

Encore trop souvent réservée à des secteurs bien précis, comme le médical ou l’aéronautique, à des pièces à très forte valeur ajoutée et à des matériaux nobles comme les alliages de titane, de nickel ou de cobalt, elle est généralement considérée comme onéreuse. À juste titre puisqu’une pièce finie produite de cette manière coûte classiquement plus d’un euro du gramme ! Avec ce guide de la collection Performances consacré à la fabrication additive des aciers, le Cetim compte au contraire ouvrir la porte de cette technologie à davantage de mécaniciens et à davantage de secteurs.

 

Un état de l’art précis

Pour cela, le Centre y répertorie tous les facteurs propres à créer des obstacles au déploiement de cette technologie puis dresse un état de l’art documenté des procédés pour la production de pièces très différentes en aciers avec, pour chacun d’eux, les avantages et les inconvénients relevés.

L’ouvrage propose ensuite un complément d’information sur des alliages récemment développés et une synthèse s’appuyant sur un tableau « bilan ». Il permet au lecteur de balayer d’un coup d’œil les possibilités offertes par les différentes machines testées et les applications préconisées pour chacune d’elles. 

Le guide « La fabrication additive des aciers » est disponible sur notre site, rubrique « Mécathèque ».

Retrouvez également l’ouvrage « Fabrication additive métallique – les fondamentaux », en versions française et anglaise dans la Mécathèque, et notre « Zoom Techno » consacré à la fabrication additive sur la chaîne Youtube Cetim France.

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

La maîtrise des matériaux (métalliques, polymères, composites…) et de leur mise en œuvre par des procédés de transformation et d’assemblage sont deux des connaissances clés permettant d’asseoir l’activité du secteur de la mécanique. Les technologies de ce secteur évoluent pas à pas, mais restent critiques pour tous.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la simulation virtuelle des procédés de fabrication, la mise en œuvre de procédés de fabrication innovants ou l’amélioration de procédés existants, les procédés innovants d’assemblage qu’ils soient mécaniques, par collage ou par soudage, la caractérisation et la définition des conditions d’utilisation de nouveaux matériaux métalliques ou non ainsi que les matériaux ou surfaces nanostructurés.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Microfabrication
  2. Machines multiprocédés
  3. Machines intelligentes
  4. Usinage assisté
  5. Elastomères fonctionnels
  6. Robotisation des procédés et cobotique
  7. Procédés de mise en oeuvre des composites thermoplastiques
  8. Procédés de formage Near Net Shape
  9. Alliages légers et de titane
  10. Aciers à très hautes performances et superalliages
  11. Formage avancé des tôles
  12. Fabrication additive
  13. Composites thermoplastiques
  14. Protection des surfaces
  15. Soudage sans métal d'apport
  16. Assemblages multimatériaux
  17. Technologies de réduction du frottement
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim