En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Conception - Simulation - Essais

A la une

Du CND pour mesurer les profondeurs de nitruration

Un rapport de la collection Performances revient sur l’évaluation de la technologie 3MA dans la mesure de profondeurs de nitruration des pièces. Une potentielle alternative à des contrôles destructifs. 

 

Est-il possible de remplacer les contrôles destructifs par des mesures réalisées par le système 3MA (Micromagnetic Multiparameter Microstructure and stress Analysis) pour évaluer des profondeurs couches de nitruration – combinaison et diffusion – sur des pièces ? Pour répondre à cette question, le groupe de travail CND Composants du Cetim a lancé une étude d’évaluation de ce procédé de Contrôle non destructif (CND), qui combine plusieurs mesures électromagnétiques dans une même sonde, dans ce type d’application. 

 

La qualité des mesures analysée à la loupe

Sur un ensemble de pièces de géométrie simple traitées par différents procédés de nitruration – liquide, gazeuse, ionique, carbonitruration –, trois caractéristiques ont ainsi été contrôlées : l’épaisseur de la couche de diffusion, l’épaisseur de la couche de combinaison et la compacité de la couche poreuse dans la couche de combinaison. Pour chaque cas étudié, la qualité des estimations 3MA a été évaluée.

Conclusion des experts : à condition de ne pas négliger l’étalonnage du dispositif, cette technologie donne des résultats encourageants, dévoilés dans l’ouvrage intitulé « Mesures de profondeur de nitruration par 3MA » (9Q368) disponible sur notre site, rubrique « Mécathèque ».

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Modélisation et simulation du produit conduisent à une optimisation virtuelle des solutions avant réalisation physique. La tendance est donc à une conception plus performante, en prenant en compte la prédiction de la durée de vie à la fatigue et en optimisant les coefficients de sécurité dans une approche fiabiliste. L’objectif majeur est d’arriver à des délais de développement beaucoup plus courts. Les progrès marquants sont obtenus dans le domaine de la simulation de phénomènes de plus en plus complexes et multiphysiques.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la conception fiabiliste des produits, la vérification des exigences fonctionnelles et la qualification de la performance, les méthodes d’analyse basées sur le besoin du client, la conception de produits propres et silencieux, la simulation du comportement et du fonctionnement des produits.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Ecoconception
  2. Tolérance aux dommages en service
  3. Spécification géométrique des produits
  4. Qualification virtuelle (virtual testing)
  5. Conception de produits fiables et sûrs
  6. Interface homme machine
  7. Design et réalité virtuelle
  8. Réalité augmentée
  9. Simulation et optimisation numériques
  10. Chaînage numérique
  11. Conception biomimétique
  12. Big Data
  13. Soudage sans métal d'apport
  14. Méthodes innovantes de conception
  15. Applications techniques mobiles
  16. Cybersécurité
  17. Calcul intensif
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim