En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > A la une

EDF Dampierre met ses canalisations sur écoute

Pour vérifier l’étanchéité de ses lignes de rejet d’eau de refroidissement, la centrale nucléaire d’EDF à Dampierre a soumis au contrôle par émission acoustique, une canalisation d’une longueur de 1 800 m. Aucune fuite n’a été décelée !

Suite au renforcement des critères de sûreté imposés après l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi  au Japon,  le Centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) d’EDF à Dampierre en Burly (Loiret) a demandé au Cetim de vérifier la parfaite étanchéité de la ligne de rejet des effluents générés par la production.

« Cette canalisation, en acier inox d’un diamètre de 160 mm et d’une longueur de 1 800 m, évacue notamment les eaux des circuits de refroidissement, explique Gilles Lhuillier, préparateur « Palier Chaudronnerie » sur le site de Dampierre. Il est donc nécessaire de contrôler régulièrement la tuyauterie afin de vérifier l’absence de toute fuite vers l’environnement avant déversement dans la Loire. »

Une équipe du Cetim s’est donc rendu sur place et a ausculté la canalisation en partie enterrée par la méthode de contrôle par émission acoustique. Une cinquantaine de capteurs a été installée tout au long de la tuyauterie et, après examen, aucune fuite n’a été décelée.

« Flexible et précis, le contrôle par émission acoustique s’est révélé particulièrement sûre et économique, notamment en comparaison du coût d’une interruption de service en cas de fuite », conclut Gilles Lhuillier.

 

Retrouvez l’intégralité de la fiche Références sur le site Cetim.fr, rubrique « Prestations », espace « Références ».

(13/03/2014)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim