En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Système d'information et Management

A la une

Vidéo : ASTM et ISO main dans la main pour la normalisation en fabrication additive

Pourquoi faire travailler ensemble l’organisation internationale de standardisation ISO et l’ASTM sur la normalisation en fabrication additive ? Sur quels sujets ? Pour quels résultats ? Réponses dans une vidéo réalisée lors de la dernière réunion de travail commune des comités européens et américains, durant une semaine à Senlis.

Appliquer les mêmes règles partout dans le monde sur la fabrication additive. C’est ce que proposent les comités de normalisation américains (ASTM 42) et de l’Organisation internationale de standardisation (ISO / TC 261) au travers d’un travail commun lancé dès 2011. Et cela porte ses fruits avec, par exemple, la publication de la norme ISO/ASTM 52907:2019 Fabrication additive — Matières premières — Méthodes pour caractériser les poudres métalliques en novembre.

Une nouvelle vidéo en ligne revient en images sur la dernière réunion en date des comités, durant une semaine à Senlis, orchestrée par l’Union de normalisation en mécanique (UNM) avec le soutien du Cetim. Pat Picariello, directeur des opérations de développement ASTM 42, Christian Sidel, président du comité technique ISO/TC261 « fabrication additive », et Éric Baustert, président de la commission UNM 920 « Fabrication additive », entre autres, y témoignent de la complémentarité des processus des deux organisations, de l’intérêt de ces travaux en commun et du rôle que peut jouer la France dans ces travaux.

La vidéo « Réunion Normalisation "Fabrication additive" ASTM ISO - Septembre 2019 » est en ligne sur la chaîne Youtube Cetim France.

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Le système d’information interconnecte en interne les acteurs d’un projet. Il suit la marche de l’entreprise et formalise les compétences et les savoirs pour les rendre accessibles et utilisables en toute sécurité. Au niveau technologique, a coconception d’objets oblige tous les fournisseurs à contribuer simultanément à la création d’un prototype, le plus souvent virtuel, avant sa réalisation. Sur l’aspect management, il s’agit de définir ou de redéfinir la stratégie de l’entreprise et d’améliorer son efficacité.

Cet axe technologique rassemble des projets concernant le management des connaissances et des compétences, le management de la performance industrielle et l’entreprise étendue.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Traçabilité
  2. Gestion des connaissances et des compétences
  3. Veille stratégique
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim