En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Conception - Simulation - Essais

A la une

Vidéo : ASTM et ISO main dans la main pour la normalisation en fabrication additive

Pourquoi faire travailler ensemble l’organisation internationale de standardisation ISO et l’ASTM sur la normalisation en fabrication additive ? Sur quels sujets ? Pour quels résultats ? Réponses dans une vidéo réalisée lors de la dernière réunion de travail commune des comités européens et américains, durant une semaine à Senlis.

Appliquer les mêmes règles partout dans le monde sur la fabrication additive. C’est ce que proposent les comités de normalisation américains (ASTM 42) et de l’Organisation internationale de standardisation (ISO / TC 261) au travers d’un travail commun lancé dès 2011. Et cela porte ses fruits avec, par exemple, la publication de la norme ISO/ASTM 52907:2019 Fabrication additive — Matières premières — Méthodes pour caractériser les poudres métalliques en novembre.

Une nouvelle vidéo en ligne revient en images sur la dernière réunion en date des comités, durant une semaine à Senlis, orchestrée par l’Union de normalisation en mécanique (UNM) avec le soutien du Cetim. Pat Picariello, directeur des opérations de développement ASTM 42, Christian Sidel, président du comité technique ISO/TC261 « fabrication additive », et Éric Baustert, président de la commission UNM 920 « Fabrication additive », entre autres, y témoignent de la complémentarité des processus des deux organisations, de l’intérêt de ces travaux en commun et du rôle que peut jouer la France dans ces travaux.

La vidéo « Réunion Normalisation "Fabrication additive" ASTM ISO - Septembre 2019 » est en ligne sur la chaîne Youtube Cetim France.

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Modélisation et simulation du produit conduisent à une optimisation virtuelle des solutions avant réalisation physique. La tendance est donc à une conception plus performante, en prenant en compte la prédiction de la durée de vie à la fatigue et en optimisant les coefficients de sécurité dans une approche fiabiliste. L’objectif majeur est d’arriver à des délais de développement beaucoup plus courts. Les progrès marquants sont obtenus dans le domaine de la simulation de phénomènes de plus en plus complexes et multiphysiques.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la conception fiabiliste des produits, la vérification des exigences fonctionnelles et la qualification de la performance, les méthodes d’analyse basées sur le besoin du client, la conception de produits propres et silencieux, la simulation du comportement et du fonctionnement des produits.

Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim