En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Conception - Simulation - Essais

A la une

Vidéo : de nouvelles solutions pour le contrôle et le suivi des déchets nucléaires

Une vidéo en ligne sur Youtube dévoile les solutions mises au point dans le cadre du projet Sccodra, soutenu par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs.

 

Dans le cadre du programme « nucléaire de demain » des investissements d’avenir, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), en coopération avec l’Agence nationale de la recherche (ANR) a retenu le projet Sccodra. Démarré en 2017 et doté d’un budget de 2,5 millions d’euros, il développe des solutions pour le suivi et contrôle de la corrosion des composants métalliques pour le stockage des déchets radioactifs.

Dans une vidéo disponible sur Youtube, le Cetim, coordinateur du projet, revient en détail sur ses deux grands volets : le développement d’une technique de contrôle non destructif des conteneurs métalliques de déchets radioactifs à leur réception sur le centre de stockage afin d’en garantir l’intégrité de manière aisée, rapide, fiable et précise, et le développement d’une méthodologie de suivi dans le temps de la corrosion de certains ouvrages métalliques au sein du stockage. Cela concerne en particulier les tubes en acier (chemisage) placés dans les microtunnels où seront stockés les déchets de Haute activité-Vie longue (HA-VL). Là encore, cette méthodologie s’appuie sur des technologies innovantes issues des domaines des CND (Contrôle Non Destructifs), de l’électrochimie et des techniques électriques.

Sccodra est labellisé par le Pôle de compétitivité ViaMéca et réunit le Cetim, les laboratoires Mateis et LVA de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (Insa), Origalys Electrochem, VLM Robotics et l’Institut de la Corrosion.

Retrouvez la vidéo « SCCoDRa : Suivi et Contrôle de la Corrosion des composants métalliques » sur la Chaîne Youtube Cetim France.

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Modélisation et simulation du produit conduisent à une optimisation virtuelle des solutions avant réalisation physique. La tendance est donc à une conception plus performante, en prenant en compte la prédiction de la durée de vie à la fatigue et en optimisant les coefficients de sécurité dans une approche fiabiliste. L’objectif majeur est d’arriver à des délais de développement beaucoup plus courts. Les progrès marquants sont obtenus dans le domaine de la simulation de phénomènes de plus en plus complexes et multiphysiques.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : la conception fiabiliste des produits, la vérification des exigences fonctionnelles et la qualification de la performance, les méthodes d’analyse basées sur le besoin du client, la conception de produits propres et silencieux, la simulation du comportement et du fonctionnement des produits.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Ecoconception
  2. Tolérance aux dommages en service
  3. Spécification géométrique des produits
  4. Qualification virtuelle (virtual testing)
  5. Conception de produits fiables et sûrs
  6. Interface homme machine
  7. Design et réalité virtuelle
  8. Réalité augmentée
  9. Simulation et optimisation numériques
  10. Chaînage numérique
  11. Conception biomimétique
  12. Big Data
  13. Soudage sans métal d'apport
  14. Méthodes innovantes de conception
  15. Applications techniques mobiles
  16. Cybersécurité
  17. Calcul intensif
Une question technique, contactez le Cetim : +33 970 821 680 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim