En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Brèves

L'IA creuse son sillon dans l’agroéquipement.

Selon une étude du cabinet BIS Research intitulée « Global Artificial Intelligence in Agriculture Market - Analysis and Forecast, 2019-2024 », les investissements en technologie d'intelligence artificielle pour l'agriculture passeront de 578 millions de dollars en 2019 à 3,82 milliards en 2024. Le marché, lui, devrait croître de 28,38 % par an entre 2019 et 2024. La raison : les avancées extraordinaires introduites par l'utilisation de l'intelligence artificielle en association avec des robots autonomes et des gisements de données. Objectif : optimiser encore plus la planification de l'exploitation agricole avec des machines capables d'apprendre d'elles-mêmes et de décider des actions à mener en fonction de la multitude de données qu'elles auront collectées.

Une nouvelle note de veille revient sur ce phénomène qui bouleverse le monde du machinisme agricole, avec plusieurs exemples dont Ceol, un robot de désherbage de 500 kilos utilisé dans les vignobles et chez les pépiniéristes, les derniers développements de Exxact Robotics, nouvelle entité du Groupe Exel Industrie ou encore Syha, une start-up française qui a développé un robot cueilleur-effeuilleur capable de détecter la maturité des grappes de tomates, le positionnement de la tige, et d'effectuer la coupe en retenant la tige par une pince à deux doigts.

La note de veille « solutions d'intelligence artificielle pour les machines agricoles et outils numériques » est disponible sur notre site, rubrique « Mécathèque ».

(12/05/2020)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.