En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Développement Durable

A la une

Sébastien Gillet lève le voile sur les prochaines éditions de Global Industrie

À l’issue de la première édition de Global Industrie, réunion d’Industrie Paris, de Midest, de Smart Industries et de Tolexpo, son directeur revient sur son succès… et dévoile plusieurs détails sur le futur du salon dans une interview accordée à Cetim Infos.

 

Organisé par GL Events, Global Industrie a réuni pour la première fois cette année quatre salons : Industrie Paris, Midest, Smart Industries et Tolexpo, avec l'ambition de fédérer l'ensemble des filières d'un secteur, du constructeur au sous-traitant, en passant par le démonstrateur et l'offreur de solutions. Quel bilan pour cette première édition ? « Durant quatre jours, avec nos 2700 exposants, nous avons démontré notre légitimité à rassembler ces différents salons, commente Sébastien Gillet dans le Cetim Infos N°242 de Juin 2018. Et « avec 40 800 visiteurs en 2018, le salon peut se féliciter d'un taux de fréquentation en forte hausse par rapport aux éditions précédentes des quatre salons réunis », précise-t-il.

 

Rendez-vous à Lyon en 2019

Quid de la prochaine session à Lyon, en mars 2019, un mois avant la Foire de Hanovre ? « En 2019, nous visons 2 500 exposants, toujours sur 100 000 m 2 (nous occuperons la quasi-totalité d'Eurexpo), avec toujours l'usine connectée, le Campus, et sans doute quelques innovations, dévoile le directeur du salon. Comme à Paris, nous maintiendrons l'identité des 4 salons qui bénéficient de marques fortes, tout en insistant sur la nouvelle marque commune de Global Industrie pour l'imposer progressivement au fil des éditions. Les pavillons régionaux seront aussi plus nombreux qu'à Paris, avec l’arrivée de Grand Est et de l'Occitanie. Le programme « Smile », qui présente aux collégiens le monde de l'industrie à travers des parcours dédiés, sera également valorisé. Nous avions lancé le concept à Lyon en 2017, avec la région Auvergne Rhône-Alpes et le syndicat du décolletage. »

 

L'intégralité de la Rencontre avec Sébastien Gillet, directeur du salon Global Industrie est à retrouver à la page 5 du Cetim Infos N°242 de juin 2018. L’article est également en téléchargement libre ci-dessous.

Voir l'ensemble de l'article

Présentation

Le concept de développement durable fait appel à l’ensemble des méthodes et technologies « soucieuses » de l’impact sur l’environnement, tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’un procédé. Malgré les réticences dues aux contraintes, réglementaires notamment, et aux risques de voir fondre les marges de manœuvre commerciale, ce thème représente une opportunité d’innovation.
Cet axe technologique rassemble des projets concernant : le management de l’environnement et des risques industriels pour l’anticipation des besoins de mise en conformité réglementaire, la mise en œuvre de démarches d’éco-conception et de technologies réduisant l’impact environnemental des procédés et des produits.

Technologies prioritaires

Pour aider l'industrie mécanique à anticiper et faire les meilleurs choix stratégiques, le Cetim, avec l'aide de ses parteneraires, a identifié 53 technologies considérées comme prioritaires pour la mécanique d'ici 2020.

  1. Mesure de l'énergie
  2. Adaptation de la consommation d'énergie aux réseaux
  3. Formage et usinage à lubrification raisonnée
  4. Technologies de réduction de la consommation énergétique de l'entreprise
  5. Ecoconception
  6. Procédés propres de traitement de surfaces
  7. Intégration du facteur humain
  8. Procédés propres de préparation et de nettoyage
  9. Valorisation des déchets
  10. Matériaux et fluides biosourcés
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim