En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

Mécathèque

Résultats d'actions collectives

Illustration

Cartographie des acteurs clés de la R&D composites thermoplastiques

Les matériaux composites sont des matériaux relativement récents (par rapport aux métaux) qui ont été utilisés dès les années 1950 dans le nautisme puis dans les années 1970 pour des pièces aéronautiques et spatiales. À ce jour tous les secteurs industriels les utilisent (automobile, nautisme, énergies renouvelables, transports terrestres, mécanique, bâtiments, adduction d’eau, chimie, médical…) mais pour des applications spécifiques. En effet, ces matériaux, malgré leurs propriétés très intéressantes rapportées à leur densité, n’ont pas encore atteint une maturité suffisante pour leur permettre d’adresser largement tous les marchés , or la révolution composite n’aura lieu que lorsqu’un ou plusieurs marchés à gros volume intégreront massivement les composites dans leurs applications (automobile notamment).

Les matériaux composites thermoplastiques répondent bien à cette demande car ils offrent des fonctionnalités supplémentaires (en plus de celles de l’allègement apporté par tous les composites) comme :

- des procédés complètement intégrés, permettant de produire des pièces finies à partir des matériaux de base

- des temps de cycles réduits répondant aux demandes des marchés grands volumes/grande cadence, out-of-autoclave

- la garantie des performances (optimisation de la conception, reproductibilité des fabrications par automatisation complète) pour répondre à l’équation

couts maîtrisés, temps de cycle réduit, gains de masses

- la possibilité d’intégrer des fonctionnalités nouvelles pendant la fabrication (pièces multi-épaisseurs, assemblages intégrés, perçages in-mold, finition et

raidissage par surmoulage de thermoplastique en une seule étape…)

- la possibilité de fabriquer des multi-matériaux (association composites organiques, métaux)

- une facilité dans la mise en forme des pièces : cintrage de profilés par exemple

- une fabrication permettant d’obtenir des propriétés spécifiques (tenue aux vibrations, amortissement, conductibilité…)

- la recyclabilité pour une revalorisation des produits en fin de vie

- des propriétés intéressantes comme le stockage à température ambiante des semi-produits sans péremption, la soudabilité, la recyclabilité…

Les matériaux composites thermoplastiques sont donc à l’aube de leur utilisation. Selon les chiffres mis en avant par le groupe JEC, ils ne représentent encore que 40 % des volumes de composites sur le marché, mais leur croissance atteint les 10 % par an, contre 3 % pour les thermodurcissables.

Cette cartographie réalisée par l’alliance Carnot pour l’Industrie du futur a pour finalité d’identifier les compétences, les moyens et les ressources des centres de R&D en France autour des composites thermoplastiques, sur toute leur chaîne de valeur.

L’alliance Carnot pour l’Industrie du Futur

Créé le 21/03/2018
Cliquez ici pour vous identifier

Connectez-vous pour télécharger

Cartographie des acteurs clés de la R&D composites thermoplastiques



Technologies associées

  1. Matériaux - Procédés
Guide des technologies prioritaires - Rubrique Mon espace Une question technique ? 03 44 67 36 82 Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation.