En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > Actualité innovation

Démultiplicateur d’efforts : le cobot vous donne la main !

Les instituts Carnot Cetim et CEA-List ont mis en commun leurs compétences en mécatronique pour concevoir un robot collaboratif ou cobot. Réalisé avec la société RB3D, le cobot démultiplie l’effort humain pour l’assister dans les tâches industrielles pénibles et répétitives.

Développé et produit par la société RB3D à partir de sa technologie propre et de celles des deux instituts Carnot Cetim et CEA-List, le cobot est un bras mécatronique dédié à des tâches industrielles pénibles comme le brossage, le burinage ou encore la manipulation. L’opérateur manipule l’outil avec le bras instrumenté qui démultiplie l’effort.

« Là où une opération de brossage réclame un effort de 20 kg, le cobot ne demande plus qu’un effort d’un kilo », explique Serge Grygorowicz, président et fondateur de la société RB3D.

Une réussite qui tient à la compétence spécifique des trois partenaires du projet. Ainsi, le CEA-List a apporté son expertise en téléopération à retour d’effort, initialement développée pour l’industrie nucléaire. Un mode de commande intuitif, intégré au cobot, amplifie l’effort de l’opérateur d’un facteur réglable de 1 à 50, en utilisant un unique capteur d’efforts. L’opérateur conserve ainsi une information quantitative du déroulement de la tâche par un retour d’effort paramétrable. L’inertie apparente et les autres imperfections éventuellement ressenties par l’opérateur (frottements par exemple) sont réduites par l’introduction du facteur d’amplification.

Le Cetim, de son côté, a structuré la démarche autour de la conception mécatronique et a assuré la conformité du produit final aux directives européennes, tant au niveau méthodologique qu’en termes de support technique et de démarche de certification.

Enfin, le cobot bénéficie de l’expérience indispensable et du savoir-faire en mécatronique de RB3D, une jeune entreprise dont tous les collaborateurs ont une formation de mécatronicien.

« L’intégration mécatronique, qui se fait naturellement, nous permet de développer des outils intelligents, adaptés au domaine industriel, et qui ont notamment pour objectifs d’apporter à l’homme puissance et endurance dans ses gestes tout en limitant le risque de TMS (Troubles musculo-squelletique) au travail », explique Serge Grygorowicz.

Contact :

sqr@cetim.fr

Une question technique ?

(21/07/2011)

Voir tous les articles

Mecatheque
Déployer Trouvez toutes nos études
en un seul clic !
Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Cetim - Ressources humaines - Jeunes ingénieurs mécaniciens, consultez nos offres d'emploi